Mes réalisations

#10 – Transfert d’une photo sur bois

Tout à commencé avec cette vidéo :

Quoi ? On peut transférer une photo sur du bois ? Tout en gardant la texture du support ?
Amazing !! comme on dit outre-atlantique (wonderful pour l’outre-manche).

Première étape, le MOD PODGE ou Gel Medium ou Mat Gel … késako coco ? Monsieur wiki c’est à vous :

En peinture, un médium à peindre est une préparation à base de liant et diluant, voire de résine, utilisée pour modifier la consistance de la peinture.
Le médium est principalement employé avec les peintures en pâte telles que la peinture à l’huile et la peinture acrylique, plus rarement en aquarelle ou en gouache. Il permet notamment d’améliorer la consistance de la pâte et de réaliser des glacis ou des effets de texture tels que les empâtements légers. Il existe aussi un médium composé de poudre de roche et de résine de sapin.
D’autres médiums spécifiques, gel ou liquide, peuvent aider à rendre la peinture opaque ou transparente, mate ou brillante, fluide ou épaisse ou l’aider à sécher plus lentement ou plus rapidement.
(source : Wikipedia)

Pour résumer, le gel medium a la spécificité (allez hop on le lit à voix haute !) de pouvoir retenir les pigments de couleurs. Vous commencez à comprendre ?

 

L’opération est assez simple, on met une couche épaisse de gel sur notre support, on applique la photo, on maroufle doucement, on laisse sécher. Puis avec une éponge mouillée on vient retirer la péliculle de papier, et hop magie, la photo s’est « imprimée » sur le bois.


Voici quelques petites astuces pour bien réussir votre transfert :

  • Tout d’abord, l’impression de la photo en elle même. Le principe du gel medium fonctionne avec une photo imprimée en jet d’encre, mais le transfert s’opère beaucoup mieux avec une impression en laser. Pourquoi ?
    En jet d’encre, comme son nom l’indique, on va venir déposer de fine gouttelettes d’encre sur le papier, encre qui va être absorbée par le papier. Quand on viendra retirer la couche de cellulose, une partie de l’encre absorbée partira avec. La photo aura un effet plus « passé », mais la texture du support ressortira beaucoup plus. On peut minimiser l’effet de perte en prenant un papier un peu épais comme du 90gr ou 100gr. Mais pas plus, car après cela sera galère à retirer, et on risque d’abimer le transfert.
    En impression laser, on vient déposer du toner (vulgairement de la couleur en poudre) que l’on vient « cuire » par la suite pour qu’elle adhère sur la papier. Le papier n’absorbe donc pas « l’encre », elle est posée dessus et quand on retire la couche de cellulose le rendu du transfert est fidèle à 99% à la photo originale. Le 1% , c’est quand on frotte un peu trop et que l’on retire un bout du transfert …

  • Petit 2, sautez une ligne, tiret : Le sens de la photo à l’impression. Lors du collage, la photo sera à l’envers. Si vous souhaitez garder le sens d’origine de la photo, de l’image ou du texte, il faudra prévoir de modifier sa symétrie avant l’impression. Vous pouvez utiliser un logiciel de retouche photo si vous en avez un et appliquer un effet miroir ou une symétrie horizontale, sinon vous pouvez le faire en ligne via le site convertir-une-image.com.

  • Le papier : J’en ai déjà parlé plus haut, l’épaisseur du papier est importante. Trop fin ou trop épais on risque d’abimer le transfert. Pour ma part j’utilise du 75gr ou 90gr, les deux fonctionnent très bien. Pour le type de papier : pas de papier photo, glacé ou autre, du papier classique blanc et mat. Le glaçage du papier photo rend le transfert quasi impossible et le papier est beaucoup trop épais.


Voilà pour les astuces d’impression, passons au Gel Medium :

J’ai eu l’occasion de tester 3 Gel Medium :

  • Le gel de la marque Cultura (qui n’est pas sur la photo, le pot est vide depuis longtemps), il n’est malheureusement plus vendu. Pour moi c’est le meilleur. Le transfert fonctionne à merveille, aucun raté, le résultat final est vraiment top.
  • Le Liquitex, fonctionne bien, bon résultat mais assez cher.
  • Le Pébéo est celui que je recommande en remplacement du Cultura, il est moitié moins cher que le Liquitex et fonctionne très bien.

Et le Mod Podge alors ? Quand j’ai découvert ce procédé, j’avais déjà en stock du gel medium et le Mod Podge était difficile à trouver. Quand j’ai fini mon premier pot, j’ai du racheter du gel en urgence pour un projet. Ce qui au final ne m’a pas permis d’acheter du Mod Podge, mais de tester le Liquitex et le Pébéo (produits qui se trouvent très facilement en France).

INFO : Les gels existent aussi en brillant, pour ma part je n’utilise que le mat. La plus part des photos ou images que je transfert sont en noir et blanc, et le mat est très bien pour ce style. De plus, je passe toujours une couche de vernis satiné pour la protection de l’image.

 

Impression ok, gel ok, il nous reste à voir le support :

Ça va être rapide : tous types de support plat ou « lisse ». Du bois, du métal, du carrelage, de la toile de peintre … Pour ma part, j’en fais sur du bois, vraiment top et le métal, très sympa et super original !

  • Pour le métal, je travaille différemment : je mets 3 couches de gel directement sur l’impression, je laisse bien sécher entre chaque passe, ce qui va avoir pour effet de créer une pellicule avec l’encre. Je mets une bonne couche de gel sur le support en métal et j’applique mon impression, le gel va venir coller la « pellicule d’encre ». Pour la suite … éponge humide et on frotte très très délicatement. Le support en métal n’étant pas poreux, lors de mon premier essai la photo n’a pas du tout adhéré. Après plusieurs essais, j’en suis arrivé aux 3 couches + 1. Cela fonctionne très bien, le rendu est très intéressant.


Et vous ? vous utilisez du Mod Podge ? Gel Mat ou Brillant ? Vous avez testé le transfert sur d’autres matières ? Donnez-moi vos expériences en commentaires !



Pour finir, je vous laisse avec quelques photos de réalisations :

Premier test sur une mini palette en bois (8cm x 12cm)

Mise en scène de 2 photos : un ébéniste (transfert sur une palette en bois) & un artiste sur métal (transfert sur une structure en tube d’acier carré)

Customisation de mes rangements d’outils électroportatif

5 Commentaires

patrick

Bonjour,
j’adore vraiment l’idée et je trouve ça magnifique.
Je me pose par contre la question de l’impression en grand format. Vu qu’on ne peux pas imprimer sur du papier photo, comment faite vous pour imprimer sur du papier classique plus grand que du A3 (pour une palette par exemple)
Merci.

Répondre
bynicolasr

Bonjour, Merci pour votre commentaire ! Pour ma part j’ai une imprimante numérique très grand format, ce qui me permet d’imprimer jusqu’au A0. Mais pour les particuliers, il faut voir avec des magasins de reprographie, je sais que l’enseigne Bureau Vallée le fait (en tout cas celui à côté de chez moi), ou des petits imprimeurs locaux. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions. Nicolas

Répondre
pl

Merci beaucoup pour votre tuto, c’est très bien expliqué. Je souhaite peindre ma palette en noir avant d’y poser ma photo, quelle couleur dois je utiliser svp. merci

Répondre
bynicolasr

Bonjour, merci beaucoup pour votre retour. Pour ma part, je fais mes transferts sur des matières brut. Si vous mettez une couche de peinture sur votre support, il faut penser que vous allez utiliser de l’eau pour retirer la couche de cellulose, pas mal d’eau et frotter délicatement le support. Donc il ne faut pas que la peinture parte ou s’étale … le rendu ne sera pas top. A voir pour utiliser une peinture lavable, et surtout bien laisser son support sécher avant de faire le transfert. Je vous conseille de faire des essais avant d’utiliser votre support final.
Tenez moi au courant de votre rendu. C’est intéressant d’avoir un retour sur cette expérience.

Et désolé pour le délai de réponse …

Merci, Nicolas

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.